Pourquoi faire un vaccin contre la grippe pendant le Covid19 ?
COVID-19 : Prenez rendez-vous en ligne pour un dépistage Covid-19 à domicile (PCR, test antigénique) afin d’empêcher la propagation du virus.
vaccin-grippe-covid19

Vaccin contre la grippe : pourquoi me faire vacciner pendant la crise sanitaire du Coronavirus ?

Créé le 26/01/2021 à 12:30

Nous traversons une période de pandémie exceptionnelle avec le coronavirus et, à l'arrivée de l'automne-hiver, les cas de grippe font leur retour. Cela risque de saturer les hôpitaux déjà chargés et d'augmenter encore la charge de travail des personnels soignants, qui luttent actuellement contre l'épidémie du coronavirus.

Le virus de la grippe risque également d'affaiblir davantage les personnes fragilisées et le danger d'une surinfection, en cas de cumul de grippe et de Covid, serait plus élevé.

Pour ces raisons, les autorités conseillent particulièrement cette année de se faire vacciner contre la grippe et d'élargir cette vaccination au plus grand nombre.

Se faire vacciner contre la grippe pour soulager les structures médicales pendant la pandémie

Le Covid19 et la grippe sont des maladies proches, qui induisent toutes deux des infections respiratoires. Il existe un vaccin contre la grippe, alors que celui du coronavirus est encore en cours de recherche. Même si les deux maladies ont des similitudes, le vaccin contre la grippe n'est pas une protection contre une infection par coronavirus.

Mais dans le contexte sanitaire actuel, le corps médical, les scientifiques et nos politiques incitent la population à se faire vacciner contre la grippe de façon plus massive. La vaccination aurait en effet un impact dans la lutte contre le coronavirus.

Covid et grippe saisonnière : éviter une double épidémie

En période co-circulation de virus, limiter le nombre de malades de la grippe permet de réduire la pression sur les hôpitaux, personnels et cabinets médicaux, habituellement en première ligne lors des épidémies grippales d'automne-hiver.

Ne pas surcharger davantage ces structures permet de libérer de la place pour accueillir et soigner les malades de la Covid jusqu'à arriver, petit à petit, à un désengorgement des hôpitaux. Lutter contre une double épidémie a également pour but de décharger un maximum le personnel médical : ne pas alourdir le travail des médecins, soignants, infirmiers en ajoutant des malades supplémentaires avec le virus de la grippe saisonnière.

La vaccination contre la grippe permet donc d'empêcher une double vague et la difficile gestion sanitaire de deux infections respiratoires en parallèle.

La vaccination pour éliminer les suspicions de grippe

Les symptômes grippaux et les symptômes du Covid19 sont semblables, il n'est donc pas toujours simple de différencier les deux maladies.

Se faire dépister au coronavirus permet de savoir rapidement si l'on est positif ou non au virus du Covid. Pour cela, il faut soit se faire tester à domicile par une infirmière, soit procéder à un dépistage en centre spécialisé.

Si prendre rendez-vous pour un dépistage du Covid à la maison est simple et souvent rapide, l'attente pour un test du coronavirus en centre dédié peut être plus longue, si vous n'êtes pas prioritaire.

Se faire vacciner contre la grippe en amont permet d'éliminer l'hypothèse de cette maladie en cas de symptômes évocateurs. Ainsi, si vous êtes protégé par le vaccin et ressentez difficultés respiratoires, grosse fatigue, si vous avez de la fièvre et une forte toux, il n'y a que peu de soupçon : il est presque certain que vous êtes sujet à une infection par coronavirus.

La vaccination contre la grippe permet donc de supprimer les « cas suspects » en cas de symptômes et peut réduire l'affluence auprès des laboratoires et centre de dépistages.

Le vaccin contre la grippe pour réduire l'impact du Covid19

Nous l'avons vu, le vaccin contre la grippe n'assure pas de protection contre la Covid19. Il peut toutefois limiter les conséquences d'une infection au coronavirus.

Covid et grippe : éviter un cumul d'infections respiratoires pour l'organisme

La vaccination contre la grippe permet d'éviter de contracter deux infections respiratoires, dont le cumul pourrait s'avérer dangereux, voire mortel dans les cas les plus graves.

Après une infection grippale, tomber malade du Covid augmenterait la probabilité de développer une surinfection et une forme plus grave de la maladie.

Les malades ayant tout d'abord eu une grippe, puis le Covid, auraient en effet connu un impact plus fort de la maladie et un taux de mortalité plus élevé. Combattre deux infections respiratoires successives est éprouvant pour l'organisme : le système immunitaire peut être déjà affaibli par une première maladie et moins à même de combattre une nouvelle menace virale de coronavirus.

Protéger les personnes à risque de la maladie

Les groupes de personne considérées comme « à risque » sont particulièrement appelés à se faire vacciner contre la grippe cet automne-hiver 2020.

Comme pour les tests PCR à domicile pour dépister le coronavirus, la vaccination contre la grippe peut être effectuée par une infirmière libérale à la maison, évitant ainsi tout déplacement inutile aux individus déjà fragiles.

Sont particulièrement concernées par le vaccin :

  • les personnes ayant une ou des pathologies cardiaques et respiratoires
  • les personnes âgées de + de 65 ans
  • les personnes immunodéprimées
  • les personnes en obésité
  • les femmes enceintes

Les individus en contact avec les personnes fragiles sont également invités à se faire vacciner contre la grippe (soignants, famille…), afin de réduire les risques de contamination.